• : Function split() is deprecated in /var/www/sites/78366/capculturelle/public_html/sites/all/modules/i18n/i18nstrings/i18nstrings.module on line 537.
  • : Function split() is deprecated in /var/www/sites/78366/capculturelle/public_html/sites/all/modules/i18n/i18nstrings/i18nstrings.module on line 537.
  • : Function split() is deprecated in /var/www/sites/78366/capculturelle/public_html/sites/all/modules/i18n/i18nstrings/i18nstrings.module on line 537.

Communiqué

Olivier Croteau, porte -parole du Festival Urbain 2009

Trois-Rivières, le 28 juillet 2009- Au secondaire, notre porte-parole était du genre fougueux. Adepte de skateboard et de snowboard, il faisait, à l’époque, de courts films amateurs montrant les prouesses de sports extrêmes de ses amis. Lorsqu’est venu le temps de faire un choix de carrière, il a décidé de faire à sa tête et de choisir un métier, disons-le, pas très conventionnel. Son rêve était de devenir photographe professionnel pour une revue de planche à neige.

Supporté par ses parents, il a décroché son diplôme à l’école Bel-Avenir en photographie, ce qui l’a amené à effectuer un stage dans un journal régional. Parallèlement à ses études, Olivier développait sa passion pour l’image et se rendait, les soirs de semaine, sur les montagnes du Québec pour prendre des clichés des meilleurs planchistes. Avec peu de sous en poche, il croyait qu’en consacrant du temps bénévolement à la photographie, il allait réussir dans ce domaine.

« À force de ne pas se laisser abattre par les embûches, l’expérience nous rend plus fort. »
                                                                                                                                               - Olivier Croteau


De fil en aiguille, Olivier Croteau a fait son chemin en voulant, à sa façon réinventer la photographie tout en s’inspirant des choses et des gens qui l’entourent. Reconnu pour son extravagance et sa créativité, il montre la photographie comme un art et change les moeurs petit à petit. ll est aussi engagé pour lui-même, car il croit en lui, et pour les autres en les mettant en vedette dans ses photos. Pour lui, la photographie journalistique est un média bien particulier, car il permet une vision juste de la réalité. Il a d’ailleurs une grande admiration pour les photographes de guerre. Maintenant employé durant la saison estivale au journal régional où il a effectué son stage, il est aussi photographe permanent pour la revue Snowboard Canada et reconnu pour son talent sur les 4 continents.

« Le rêve mérite d’être vécu»
                                               -Olivier Croteau

                                                                                 -30-

Source : Dany Carpentier
Directeur général
819-840-7571
info@festivalurbain.com